alert cause-adn cause-alimentation cause-hormones cause-pollution cause-soleil cause-sommeil cause-stress cause-tabac chevron-left chevron-right facebook joindre location cause-maquillage menu-close mobile-nav-dots Triangle
Group

Et si votre visage n’avait plus rien à cacher ?

Libérez votre peau des imperfections du quotidien !

* Test consommateur sur 128 femmes à 1 application par jour – résultats à 5 jours

Résultatdès le 5e jour *

*Test consommateur sur 128 femmes à 1 application par jour – résultats à 5 jours

* Test consommateur sur 128 femmes à 1 application par jour – résultats à 5 jours

Un soin innovant concentré en actifs perfecteurs de peau

Ensemble, ils ciblent chaque imperfection.

Des matins embellis par votre routine quotidienne

Nettoyer

Nettoyer la peau tout en douceur pour la purifier constitue le premier pas vers une peau plus saine. Ce geste prépare au soin qui suit. Il sera bien mieux absorbé sans la barrière constituée notamment par le sébum et la saleté.

Phys-ac

Gel moussant purifiant

Pour les adeptes du rinçage à l’eau fraîche

Phys-ac

Eau micellaire purifiante

Pour les adeptes du nettoyage sans rinçage

Où acheter Phys-AC PERFECT près de chez moi ?

Trouver votre point de vente

Elles ont délivré leur peau

  • CL
    Caroline 26 ans

    Cible n°1 : les points noirs

    La crème conserve vraiment toute l’hydratation de la peau et ça c’est vraiment important. Les crèmes anti-imperfections ont tendance à assécher, pas de brillance non plus. Ça préserve bien l’équilibre de la peau. Au niveau de mes habitudes maquillage, je trouve ma peau plus homogène et j’ai moins d’imperfections. J’ai tendance à utiliser moins de maquillage, j’ai plus ce cercle vicieux d’utiliser de la poudre pour masquer mes imperfections, je suis très très satisfaite du produit.

  • LF
    Liliane 40 ans

    Tout en un !

    Il y a vraiment une action anti-imperfection. J’ai moins de boutons, des pores moins visibles, une peau plus nette. Je trouve qu’il y a un aspect velouté, même sur la fermeté j’ai l’impression qu’elle agit.

  • CD
    Chloé 31 ans

    Texture très agréable.

    Elle pénètre vraiment bien, elle ne laisse pas de film gras. Le maquillage tient bien toute la journée et la peau est comme lissée. J’ai trouvé le grain de peau légèrement affiné, au niveau des pores également, ils étaient assez resserrés, un peu moins voyants que d’habitude.

elements/symnol/test

Vous l’avez déjà testé ?

Après des années de recherches pour créer ce soin innovant, votre histoire compte pour nous. Nous vous invitons à nous parler de votre nouvelle routine du matin, de la texture du produit, de votre nouvelle peau…

Je donne mon avis

Votre note globale

Mieux comprendre votre peau à tendance acnéique

Si comme 40 % des femmes, vous souffrez d'une peau à tendance acnéique, apprenez à maîtriser ses facteurs déclenchants ou aggravants.

Si comme 40 % des femmes, vous souffrez d'une peau à tendance acnéique, apprenez à maîtriser ses facteurs déclenchants ou aggravants.

Le stress

On lui connait déjà bien des défauts. Ce qui a longtemps été un simple soupçon est aujourd’hui prouvé *, et surtout, bien compris des scientifiques. En cas d’anxiété, les glandes qui fabriquent le sébum s’activent davantage, s’obstruent et s’inflamment…

source : Dréno et al., JEADV 2015, 29, 1096-1106

L'alimentation

Oublions les coupables vite désignés que sont le chocolat et la charcuterie : il n’existe aucune preuve scientifique les concernant. En revanche, les études pointent du doigt d’autres aliments pouvant aggraver la sévérité des manifestations des peaux à tendance acnéique. Ce sont les sucres rapides (dans leur version raffinée : pâtes, pain, bonbons, soda…) qui sont à consommer avec modération.

Le tabac

Nous savons toutes que le tabac n’est pas de notre côté, mais concrètement, quel est son impact sur la peau ? En fait, la nicotine est un facteur de stress pour l’épiderme. Elle augmente la production de kératine, qui peut boucher les glandes qui produisent le sébum. Ce qui donne lieu aux points noirs et aux rougeurs…   

Le soleil

Gare au faux ami des peaux à tendance acnéique ! Après une exposition, il donne souvent quelques espoirs en offrant une peau qui semble plus uniforme. Mais en réalité, les UV aggravent les choses avec un redoutable effet rebond. La peau devient plus grasse et s’épaissit, les pores se bouchent et les boutons se développent.

Il peut aussi accroître les marques en faisant brunir les cicatrices laissées par les imperfections…

le maquillage

Une bonne nouvelle tout d’abord : tout le maquillage n’est pas concerné. La mauvaise à présent : certains produits peuvent contenir des corps gras et être comédogènes. C’est pourquoi, en présence de points noirs ou de microkystes, il faut privilégier le maquillage portant la mention « non-comédogène ». Dans l’idéal, il faudrait aussi laisser respirer sa peau certains jours, façon nude.

Le manque de sommeil

La fatigue n’invite pas que les cernes et le teint terne sur notre visage, elle y fait aussi venir les imperfections ! Lorsqu’on dort peu, notre corps sécrète plus de cortisol, une hormone qui augmente la production de sébum. Or qui dit excès de sébum dit possibilité d’inflammations et de boutons ou points noirs au réveil…

L'hérédité

La génétique a aussi son mot à dire ! Car oui, l’affaire est injuste : certaines d’entre nous sont prédisposées génétiquement à avoir une peau à tendance acnéique. Ces prédispositions peuvent avoir des natures diverses : terrain plus favorable aux excès de sébum, plus grande capacité des pores à s’obstruer… Dans tous les cas, il s’agit d’apprendre à composer avec.

la pollution

Phénomène urbain, mais pas seulement : notre peau est mise à très rude épreuve par les particules de pollution. En venant s’y poser, elles l’encrassent et la déséquilibrent. Les pores se bouchent, les cellules mortes se multiplient, la peau peine à rester hydratée… et les inflammations augmentent.

les hormones

Qui ne s’est jamais désolée d’avoir mauvaise mine ou la peau plus grasse pendant ses règles ? On parle même de bouton « cataménial », pour désigner ce fameux bouton qui apparaît pile à ce moment-là. Le responsable ? Les variations d’hormones, qui peuvent altérer l’équilibre de la peau. Ainsi par exemple, la progestérone libérée avant les règles stimule les glandes qui produisent le sébum, avec les effets néfastes qu’on lui connaît.

Parce qu’elle agit également sur les hormones, la pilule contraceptive peut dans certains cas représenter un facteur aggravant ou au contraire améliorant, en fonction de sa composition.

découvrir le programme

Découvrez nos conseils et astuces sur la page Facebook A-DERMA France et adoptez la #PERFECTsolution !

Rejoindre la page

Les derniers posts du programme